Actualités

Les directives anticipées, le regard des français et des médecins généralistes

06 février 2018
Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie a fait réaliser une étude par l'Institut (BVA) qui portait sur la connaissance de la loi sur la fin de vie.

Cette étude a été réalisée en janvier 2018 auprès de deux populations :
- les personnes âgées de 50 ans et plus (Echantillon de 964 français)
- les médecins généralistes (201 médecins)

Principaux enseignements :
- 60% des français et 85% des médecins interrogés connaissent l'existence d'une loi sur la fin de vie.
La principale source d'information est les médias (pour 88% des français et 74% des médecins généralistes).

- 77 % des français jugent que les directives sont un dispositif intéressant. Les opinions varient avec l'âge des répondants (81% des 50-64 ans expriment leur intérêt contre 66% des 75 ans et plus)

- 11% des français ont rédigé leurs directives anticipées. 51% l'excluent.
Parmi ceux qui les ont rédigées, 71% l'ont fait sur papier libre - 9% les ont rédigées à partir du formulaire du Ministère de la santé et 15% à partir d'un autre modèle.

Parmi les médecins généralistes, 77% abordent ce sujet avec leurs patients. 61 % jugent que c'est un sujet facile à aborder et 85% ont le sentiment que c'est une conversation bien reçue.
Calendrier
< Février 2020 >
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29
Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre lettre d’information