A la lumière du crépuscule

Contenu
«Un mot, un paysage, un objet, une rue, une musique ou une odeur suffisent pour que la vie s'arrête et se laisse envahir par les êtres chers qui ne sont plus. J'ai toujours perçu ces moments comme des alertes, des conseils et des messages d'amour qui prolongent la vie au-delà de la vie conférant à nos morts l'immortalité du coeur. Depuis plusieurs années, j'ai le privilège et souvent le bonheur dans mon travail parlementaire d'approcher, aux lisières de la vie, l'essentiel et la fragilité de ce que nous sommes sans jamais pleinement l'appréhender. J'ai voulu dans cet ouvrage vous livrer des paroles d'absents, celles qui résonnent quelquefois douloureusement en chacun de nous mais qui peuvent aussi faire émerger de "l'obscure clarté" de la mort un sens à nos vies".

Alors que le débat sur l'euthanasie et le suicide assisté est loin d'être clos, Jean Leonetti choisit de nous donner une magnifique leçon de vie. À travers les témoignages bouleversants d'acteurs de terrain, de familles et de malades, à travers leurs mots d'amour et d'espoir, leurs doutes parfois, leurs détresses aussi, l'auteur nous invite à réfléchir sur cette peur du «mal mourir» qui nous effraie tant.
Pour en savoir plus
Editeur : Michalon
Auteur(s) : Leonetti Jean
Année de parution : 2008

Allez donc mourir ailleurs : un médecin, l'hôpital et la mort

Contenu
Le débat sur l'euthanasie revient régulièrement sur le devant de l'actualité. De fait, la mort et la souffrance interrogent crûment chaque personne qui y est confrontée, la société dans son ensemble, mais aussi la médecine elle-même. Ce sont toutes les contradictions de notre système de soin qui sont mises au jour, nous dit le docteur Isabelle Marin, à partir de l'expérience qui est la sienne depuis de longues années dans le domaine des soins palliatifs. On ne trouvera pas ici un simple plaidoyer en faveur de ces derniers, mais une analyse lucide, décapante, sur l'évolution de l'hôpital notamment, sous la double poussée d'une volonté de rationalisation économique et d'une certaine vision de la science, comme toute-puissante. Loin de vouloir donner des leçons, l'auteur expose ses doutes, ses questions, nés d'une confrontation quotidienne avec la mort. Isabelle Marin réfléchit sur les mots que l'on emploie pour en parler, sur les conditions dans lesquelles se prennent des décisions très difficiles, sur la manière dont l'humain est reconnu, pris en compte, y compris dans ses limites, jusqu'au point où il semble totalement défait... Cette façon d'envisager le " mourir " est aussi un regard sur notre monde et ses injustices, qui échappe à tout " prêt-à-penser ".
Pour en savoir plus
Editeur : Buchet/chastel
Auteur(s) : Marin Isabelle
Année de parution : 2004

Apprendre à mourir

Contenu
En septembre 2003, la mort de Vincent Humbert suscite une vive polémique publique : doit-on légiférer sur le « droit de mourir dans la dignité », reconnaître le droit au suicide médicalement assisté, celui à l’euthanasie ? Une commission parlementaire se constitue dans l’urgence. Le 22 avril 2005 est votée la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie, dite « loi Leonetti ». En mars 2008, la demande d’aide médicale à la mort formulée publiquement par Chantal Sébire relance la controverse. Selon certains, les insuffisances de la loi actuelle devraient inciter à revoir le texte pour envisager un « droit à l’euthanasie » dans les circonstances jugées « exceptionnelles ». Une commission parlementaire est confiée par le Premier ministre à Jean Leonetti. Elle rendra ses conclusions début novembre. C’est dire que le débat public va reprendre au cours du dernier trimestre 2008, l’enjeu étant de savoir si la France maintiendra une position originale qui commence à faire référence au plan internationale, ou évoluera vers les la dépénalisation et l’organisation de l’euthanasie en vigueur aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg. Au-delà de ces questions fortes, qui opposent les partisans de l’euthanasie à ceux qui privilégient la culture des soins palliatifs, ne convient-il pas de présenter une approche différente ? Ce bref ouvrage se propose de présenter les réalités des fins de vie aujourd’hui : elles interviennent dans près de 80 % des situations en institution, souvent dans un contexte très ou trop médicalisé. De telle sorte que la véritable question qui se pose à un moment donné, lorsque les ressources thérapeutiques s’avèrent impuissantes, se formule en des termes singuliers : comment arrêter et limiter les traitements, accompagner la personne dans cette phase ultime sans anticiper pour autant le moment de la mort ? Situé au plus près de la réalité quotidienne du soin, l’auteur donne à mieux comprendre ce qui se joue d’essentiel pour la personne, ses proches et les professionnels de santé, à quels dilemmes ils sont confrontés et de quelle manière faire face aux situations les plus délicates et douloureuses de la maladie.
Pour en savoir plus
Editeur : Grasset
Auteur(s) : Hirsch Emmanuel
Année de parution : 2008

D'un prétendu droit de mourir par humanité : L'euthanasie en question

Contenu
Vouloir légaliser l'euthanasie revient à transférer à la collectivité la décision de sa propre mort. Quotidiennement, soignants, bénévoles, juristes sont confrontés à des demandes d'euthanasie tandis que la pression médiatique sur ce sujet ne cesse d'augmenter. À partir de l'argument du philosophe Emmanuel Kant sur " un prétendu droit de mentir par humanité ".

Bernard-Marie Dupont, médecin et docteur en philosophie, livre, au nom du refus de la légalisation de l'euthanasie, une réflexion claire et argumentée à l'attention de tous ceux, spécialistes ou non, qui s'interrogent sur cette question ou sont concernés par elle.
Pour en savoir plus
Editeur : François Bourin
Auteur(s) : Dupont Bernard-Marie
Année de parution : 2011

Ethique chrétienne et médecine moderne Points de repères sur des problèmes actuels

Contenu
Les progrès de la médecine renforcent l'exercice du droit de vie et de mort par le monde médical. Comment éviter les dérives? Quelles limites faut-il fixer pour que la dignité humaine reste invulnérable?

Le débat doit être relayé par les éthiciens, les politiciens et les théologiens, soit par des instances appelées à protéger les valeurs essentielles de l'existence. Que ce soit dans les domaines d'application du génie génétique, des transplantations d'organes ou sur les questions d'euthanasie, la médecine doit être subordonnée à la conception selon laquelle la vie est sacrée.
Pour en savoir plus
Editeur : Labor et Fides
Auteur(s) : Kissling Christian
Année de parution : 1999
Calendrier
< Août 2020 >
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre lettre d’information