Il va mourir de faim, il va mourir de soif : que répondre ?

Contenu
"Les soignants sont souvent confrontés à l’impossibilité complète ou partielle d’alimenter ou d’hydrater en quantité normale les malades arrivant à la phase terminale de leurs maladies. Aussi, la réflexion éthique autour de la justification ou non d’une alimentation et/ou d’une hydratation artificielle est donc fréquente dans ce contexte.

Cette fiche est une aide à la décision et au dialogue entre les soignants et la famille. Elle s’appuie sur les différentes études connues à ce jour en termes de bénéfices /risques et sur l’expérience clinique de ses auteurs" - Fiche pratique SFAP - janvier 2012
Calendrier
< Août 2018 >
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Newsletter

Si vous souhaitez recevoir notre lettre d’information